Nos engagements au BE et au CF

Mettre à profit trois ans de calme électoral pour donner un nouvel élan et de nouvelles bases à notre mouvement

Principes

  • Prévention des conflits d’intérêt : aucun membre du bureau exécutif ne briguera de fonction élective nationale.
  • Mise en place d’un co-secrétariat national paritaire (ou « paritaire+ » : deux femmes).
  • Transparence : nous communiquerons avec les régions et groupes locaux afin que chacun puisse avoir accès de manière fluide au même niveau d’information hors informations confidentielles. Nous simplifierons le fonctionnement et l’accès aux ressources.
  • Territoires : nous écouterons et accompagnerons les groupes locaux des territoires hors villes-centres, y compris via une communication ciblée et séparée.
  • Esprit de collégialité : nous ne le conditionnerons pas au rapport de forces. A l’image de la démocratie que nous souhaitons pour le pays, nous co-construirons la décision politique avec toutes les sensibilités représentées pour qu’elle emporte l’adhésion de toutes et tous.
  • Solidarité : garant.e.s d’un front commun extérieur, nous serons fermes envers les personnes ne respectant pas les principes du parti et ses candidat.e.s désigné.e.s.
  • Respect du vote : nous appliquerons les motions thématiques adoptées lors du congrès.
  • Soutien à la génération climat : nous donnerons moyens financiers et matériels aux Jeunes Écolos et faciliterons l’intégration des jeunes dans les groupes locaux EELV. Nous instaurerons des quotas nationaux internes et lors des élections permettant de faire passer les « jeunes climat » de la rue à l’hémicycle.
  • Représentativité des candidat.e.s : nous appliquerons toutes les méthodes possibles, y compris les quotas, pour nous assurer que les candidat.e.s éligibles représentent correctement la sociologie du corps électoral concerné, y compris jeunes, racisé.e.s, quartiers populaires, zones rurales, Outre-Mer, LGBTQIA, diversité socioéconomique, personnes en situation de handicap.
  • Reconnaissance des talents : nous rechercherons activement à ne plus laisser inexploitées les compétences de militants actifs.

Méthodes

  • Plan sur trois ans : nous définirons une feuille de route nationale et régionale pour la durée du mandat, en concertation avec les Régions.
  • Budget : nous prioriserons une communication nationale (planifiée et professionnalisée), la formation des nouvelles recrues, la création d’un parcours de formation des cadres obligatoire pour l’accès effectif aux hautes fonctions de notre mouvement, la mise en accessibilité de nos événements (sous-titrage, éventuellement interprétariat en LSF, places réservées pour les PMR, etc.) pour les camarades en situation de handicap, et tout autre point sur la feuille de route.
  • États généraux : nous organiserons les états généraux de l’écologie politique. Nous en appliquerons les conclusions.